La collectivité dans la Troisième Révolution Industrielle

RevInd33 mars, 2015, PRIMO France

Vers une nouvelle revolution industrielle

La Première Révolution Industrielle naît de technologies mécaniques utilisant la vapeur d’eau comme force motrice, permettant l’essor de transports rapides et augmentant la vitesse de communication tout en réduisant les coûts d’impression. Locomotives, presses rotatives et linotypes sont quelques-uns des outils mis à disposition, et ont favorisé l’alphabétisation de masse et la communication, en convergence avec une volonté politique d’enseignement public. Tout ceci contribue à faire émerger une main d’œuvre plus qualifiée et capable de mettre en place des processus complexes nécessaires au développement industriel.

Quant à la Deuxième Révolution Industrielle, elle naît de l’apport de l’électricité et du moteur à combustion interne; ces deux innovations ouvrent une ère de production de masse, et provoquent également un bouleversement des modes de vie observés jusqu’alors. Les dynamiques spatio-temporelles et sociétales sont renversées, avec la mécanisation des campagnes et du transport, ainsi qu’avec l’emballement des industries pétrolière et pétrochimique. D’autres modèles de communication et d’échanges se créent: téléphone, radio, télévision… En savoir plus >