Local authorities to strengthen partnerships/ Consolidation des partenariats par les autorités locales

Source: Public Service
Article
Friday, May 14, 2010

It’s time to create strong public/private partnerships which would take forward economic, social and environmental well being for citizens and communities, says the European Federation of Local Government Chief Executives (UDiTE).

Many local government chief executives are set to reposition their policies for economic, social and environmental regeneration after facing the worst economic recession since the 1930s along with significant budget cuts. This has prompted transformational and influential changes in the way that local authorities are working.

UDiTE will help local governments to build a framework of partnership and other relevant skills and qualifications for chief executives across Europe, which would raise standards and opportunities for mobility and effective public/private working arrangements. The qualifications route will start at graduate level right through to senior management levels and chief executives. UDiTE has applied for a European Commission grant aid in order to establish a framework and is working on a pilot being introduced soon since it’s considered to be an important factor in the development of European public services.

Byron Davies, President of UDiTE, said: “We are on a fast path to developing effective knowledge sharing across members countries, we are keen to work with both private sector and business partners to explore how these models work and I have been exploring this with other chief executives across the UDiTE network.

“This direction of change is placing an even greater emphasis on the importance of creating strategic partnerships with the private sector for in-sourcing equity and knowledge and ideas from this private sector. We are also working to minimise inefficiencies and make improvements inside local governments through workshops on joint venture arrangements and strategic risk management approaches.”

As part of this direction setting for UDiTE the UDiTE executive team recently attended the annual meeting of the Congress of Secretaries, Controller and Treasurer of Local Government (COSITAL) who are UDiTE members. The two day event held in Toledo Spain was attended by over 400 local professionals from across Europe. The theme was ‘For the right to good administration. Transparency, objectivity and professionalism; Cosital commitment to serve the citizens’.

COSITAL’s declaration details citizens have the right to good administration, responding to demands for quality and excellence in public service, which is required to have suitably qualified and sufficiently motivated people to do their work efficiently under a code compliance regulated conduct, all in line with a consideration of the public service which meets the requirements reflected in the Amsterdam Treaty and seeks to bring together the management, employees and citizens recipients of public services.

The President of the General Council Cosital, Eulalio Avila said: “With this congress we wanted to show our commitment to the citizens and local governments, as well as the right of citizens to good administration to carry out the policies of governments qualified local and selected according to the principles of merit and ability.”

The growing links and collaborative working between senior professionals in local government across Europe are consistently gaining strength. The recent addition of Slovakia to UDiTE membership was a significant development that created a critical mass of Middle European country members to add to the 15 existing member countries. This momentum was also being reflected in the increasing interest of Business Partners in discussion with UDiTE about pan-European public services. There were now solid foundations in place to allow UDiTE to

develop an influential role on local government policy making in Europe on behalf of citizens and communities that they serve.

UDiTE and PRIMO have also forged a strategic business partnership and will be working together to promote and encourage a greater understanding, exchange knowledge and expertise on strategic risk management for senior professionals in the public sectors across Europe and ensure that strategic risk management becomes a key issue of chief executives’ agendas.

In a bid to break language barriers UDiTE will also make plans to ensure that all members are able to communicate through the website in their native language, originally when UDiTE began all correspondence was in English and French but they have commissioned the translation of their web pages into Czech and Spanish including a landing page for all member countries.

Byron also said: “From a personal perspective I had the pleasure to work in the public sector for almost four decades, with the last two decades as chief executive of Cardiff Council. Following my stepping down from local government I have continued my work with the UDiTE professional networks and business partners which are being taken to a new level of effectiveness to create strong public/private partnerships which would take forward the agenda of economic, social and environmental well being for citizens and communities.”

The next phase for UDiTE will be to focus even more strongly on citizen’s needs, putting focus on its individual members and improving the services provided to them. The UDiTE professional team will continue to work closely with business partners and create a sustainable partnership and funding base to strengthen its relations with partner organisations and to reach the target of increased representation across local authorities in Europe during in 2010.

Visit Website UDITE for more information about the UDiTE organisation. UDITE is founding partner of PRIMO.

+++

Consolidation des partenariats par les autorités locales
Vendredi 14 mai 2010

Selon l’Union des dirigeants territoriaux de l’Europe (UDiTE), il est temps de créer des partenariats solides entre le public et le privé pour développer le bien-être économique, social et environnemental des citoyens et des communautés.

De nombreux dirigeants territoriaux sont prêts à modifier leurs politiques en matière de régénération économique, sociale et environnementale après avoir été confrontés à la pire récession économique depuis les années 1930 et subi des coupes budgétaires très importantes. Cette situation a entraîné des modifications radicales qui ont eu beaucoup d’influence sur le mode de fonctionnement des autorités locales.

L’UDiTE aidera les administrations locales à mettre en place un cadre de partenariat et d’autres compétences et qualifications pertinentes destinées aux dirigeants territoriaux dans toute l’Europe, qui améliorerait la qualité et créerait davantage d’opportunités de mobilité et de dispositions de travail efficaces entre le public et le privé. La progression d’une qualification à une autre commencera au niveau de la licence et jusqu’aux postes supérieurs de gestion et de dirigeants des administrations. L’UDiTE a fait une demande de subvention auprès de la Commission européenne pour établir un cadre et travaille à l’heure actuelle à un projet pilote qui sera lancé prochainement ; en effet, ceci est vu comme un facteur important dans le développement des services publics européens.

Byron Davies, Président de l’UDiTE a indiqué : « Nous avançons rapidement sur la voie du développement d’un partage efficace des connaissances entre pays membres ; nous avons envie de travailler avec des partenaires des secteurs public et privé, pour étudier comment ces modèles fonctionnent, et je me suis penché sur ce dossier avec d’autres dirigeants du réseau UDiTE.

Ce changement de cap est tel qu’il met encore plus l’accent sur l’importance de créer des partenariats stratégiques avec le secteur privé pour internaliser les notions d’équité, de connaissances et d’idées provenant de ce secteur. Notre travail consiste aussi à minimiser le manque d’efficacité et à apporter des améliorations au sein même des administrations locales, par le biais d’ateliers sur les mécanismes de co-entreprises et d’approches de gestion des risques stratégiques. »

Dans le contexte de la nouvelle direction donnée à l’UDiTE, son équipe exécutive a récemment assisté à l’assemblée annuelle du Congrès des secrétaires généraux, contrôleurs de gestion et trésoriers de l’administration locale (COSITAL), membre de l’UDiTE. Plus de 400 professionnels de l’administration locale, venus de toute l’Europe, ont participé aux deux journées organisées à Tolède (Espagne). Elles avaient pour thème « Pour le droit à une bonne administration. Transparence, objectivité et professionnalisme ; l’engagement de Cosital à être au service des citoyens ».

Dans sa déclaration, COSITAL explique que les citoyens ont le droit de jouir d’une bonne administration qui réponde aux exigences de qualité et d’excellence dans la fonction publique et qui dispose d’employés convenablement qualifiés et suffisamment motivés pour pouvoir faire leur travail en toute efficacité, en observant un comportement régulé par un code de conduite qui s’inscrit dans le respect de la fonction publique, respecte les exigences définies dans le Traité d’Amsterdam et cherche à rapprocher la direction, les employés et les citoyens bénéficiaires des services publics.

Le Président du Conseil général de Cosital, Eulalio Avila, a déclaré : « Avec ce congrès, nous voulions montrer notre engagement auprès des citoyens et des administrations locales, ainsi que le droit des citoyens à une bonne administration qui mette en œuvre les politiques des administrations au niveau local, choisies en fonction des principe de mérite et de capacité. »

Les liens et le travail de collaboration de plus en plus importants entre professionnels de rang supérieur dans l’administration locale en Europe se développent considérablement. La Slovaquie a récemment rejoint les rangs de l’UDiTE ; il s’agit d’un développement majeur, le nombre de pays d’Europe centrale devenant très important, et la Slovaquie vient s’ajouter aux 15 pays membres existants. Ce dynamisme se retrouvait également dans l’intérêt croissant des partenaires commerciaux engagés dans des discussions avec l’UDiTE au sujet des services publics pan-européens. Des bases solides étaient à présent en place pour que l’UDiTE exerce une influence sur la mise en place de politiques concernant l’administration locale en Europe, au nom de ses citoyens et ses communautés.

L’UDiTE et PRIMO ont également noué un partenariat commercial stratégique et travailleront côte à côte pour promouvoir et encourager une meilleure compréhension, partager leurs connaissances et leur expertise sur la gestion des risques stratégiques pour les professionnels haut placés dans le secteur public de toute l’Europe et faire en sorte que ce domaine occupe un place importante sur l’ordre du jour des dirigeants.

Soucieuse de faire tomber les barrières linguistiques, l’UDiTE veillera également à ce que tous les membres soient en mesure de communiquer via le site web, dans leur langue maternelle ; à l’origine, quand l’UDiTE est née, toute la correspondance était en anglais et en français, mais l’organisation a fait réaliser la traduction des pages du site en tchèque et en espagnol, ainsi qu’une page d’accueil pour tous les pays membres.

Byron a également indiqué : « D’un point de vue personnel, j’ai eu le plaisir de travailler dans le secteur public pendant près de quarante ans, dont les vingt derniers en tant que dirigeant du conseil de Cardiff. Suite à ma démission de l’administration locale, j’ai continué mon travail auprès des réseaux professionnels et des partenaires commerciaux de l’UDiTE ; ils ont atteint un degré d’efficacité supérieur pour créer des partenariats solides entre le public et le privé qui permettraient de faire avancer les questions de bien-être économique, social et environnemental des citoyens et des communautés.

La phase suivante du développement de l’UDiTE consistera à se concentrer encore davantage sur les besoins des citoyens, les individus et les services qui leur sont fournis. L’équipe professionnelle de l’UDiTE continuera à travailler en étroite collaboration avec les partenaires commerciaux et à créer un partenariat durable et une base de financement pour renforcer ses relations avec les organisations partenaires et atteindre l’objectif d’une meilleure représentation dans l’ensemble des administrations locales en Europe en 2010.

Visitez le site web d l’UDITE pour de plus amples renseignements sur l’UDiTE.